Rechercher

Calculus numérise le Johan Cruijff ArenA

Fieldlab Events réalisera sa neuvième étude pratique le samedi 27 mars. Celle-ci aura lieu pendant le match de qualification pour la Coupe du monde entre les Pays-Bas et la Lettonie, dans le Johan Cruijff ArenA d'Amsterdam. 5000 spectateurs assisteront au match, qui seront répartis dans neuf bulles différentes pour la recherche, avec un ensemble différent de mesures testées par bulle.


Les bulles d' études

Comme dans les recherches précédentes du Fieldlab, un certain nombre de bulles d' études seront utilisées lors du match Pays-Bas-Lettonie. Par bulle, des scénarios et des éléments comportementaux possibles pour l'accueil du public sur les tribunes d'événements de grande envergure seront testés, sans tenir compte de la distance de 1,5 mètre. Par exemple, différentes manières de s'asseoir, par exemple par ordre d'entrée, différents modèles de sièges et séparation des heures d'arrivée.


Dans deux bulles, un protocole UEFA est utilisé avec une capacité d'occupation de 50 et 75 % respectivement. Sur la base des recherches antérieures menées au N.E.C., on a l'impression que ces protocoles semblent bien fonctionner. Dans l'ArenA, cela sera testé en pratique à plus grande échelle.


On étudie également la durée et les moments de contact. L'influence des acclamations et des chants des visiteurs, par exemple, est également prise en compte. Outre les étiquettes que le bureau Franken a utilisées pour ce projet pilote et les précédents pour mesurer les moments de contact et la durée du contact, d'autres tests pratiques ont lieu avec deux étiquettes innovantes pour les données de contact rapproché et la communication. En outre, à différents endroits de l'ArenA, la qualité de l'air, le flux de personnes et la désinfection par UV-C sont surveillés par une salle de contrôle numérique et par Calculus dashbaording.


En outre, l'une des bulles contient le projet de recherche scientifique mené par la TU Eindhoven sur la dispersion des aérosols dans l'air. Le projet étudie l'accumulation des concentrations d'aérosols dans un stade et l'efficacité des mesures visant à réduire ces concentrations d'aérosols. En décembre, les premières mesures ont été effectuées dans l'ArenA sans public, à l'aide de générateurs d'aérosols artificiels.


Les recherches du Fieldlab portent également sur l'utilisation de tests rapides en combinaison avec l'application CoronaCheck, qui sert à vérifier si un visiteur a un résultat négatif au test. Cette partie sera mise en forme avec la Stichting OpenNL, qui coordonnera les tests rapides décentralisés, qui auront tous lieu le jour du concours.